SYNDICAT INTERNATIONAL
DES VIGNERONS EN CULTURE BIO-DYNAMIQUE

Le domaine de l’Ecu s’impose 3 contrôles par an : un contrôle Bio, un contrôle Demeter et un contrôle Biodyvin. Hors le cout des ces contrôles, c’est un choix assumé. Aujourd’hui,  et c’est tant mieux, le monde « se repeint en vert », le Bio est désormais à la mode. Le Domaine de l’Ecu s’est toujours engagé dans une démarche contraignante de contrôles afin de ne laisser aucun doutes quant à ses pratiques culturales et au travail effectué au chai.

 

 

J’estime pour ma part que la certification Bio n’est pas suffisante, le cahier des charges étant pour le moins laxiste et surtout en matière de vinifications… De nombreux produits œnologiques visant à modifier l’équilibre initial du raisin ou le vin « fini » (levures aromatiques, acidification, désacidification, enzymes, colles, azote…) sont malheureusement autorisés et utilisés en culture Biologique mais sont strictement interdites en DEMETER par exemple.

 

Pour un exemple de cahier des charges, vous pouvez vous rendre sur le site de Demeter France : www.demeter.fr

logos-bio-3-250x71
biodyvin-logo

Quelles sont les règles à respecter pour pouvoir être certifié Biodyvin et Demeter?

Première exigence : les vignerons adhérents doivent être certifié AB (agriculture biologique) pour l’intégralité de leur domaine et doivent cultiver l’intégralité de leur propriété en Biodynamie.
Les vignerons doivent ensuite se soumettre à un contrôle annuel rigoureux effectué par un organisme indépendant (ECOCERT) qui établit un rapport pour chaque domaine. Nous sacrifions donc chaque année au passage de l’inspecteur…

En fonction du résultat de contrôle, les certifications BIODYVIN et DEMETER sont délivrées (ou non) au domaine.

Le domaine de l’Ecu est aujourd’hui certifié, et sans discontinuité, AB depuis 1975, DEMETER depuis 1998 et BIODYVIN depuis 2014.

domaine-ecu-cuvee-bande-Home2
18
Cuvées en 2015
25
Hectares
35
pays export
40
Ans de production bio